/* Google Analytics ----------------------------------------------- */

Sunday, September 26, 2010

SOA, API et Développeurs

En testant un nouveau moteur de recherche nommé yauba, j'ai redécouvert les vidéo du salon forum SOA d'Octobre 2009. J'intervenais dans la table ronde: "Quels seront les gains Metier pour l'entreprise grace au SOA ?"

Après avoir visionné de nouveaux la vidéo, je me suis demandé ce qui avait changé depuis un an et si aujourd'hui je répondrais de la même manière aux questions posées.  La révolution des terminaux et applications mobiles et la disparition de facto de SOAP/WSDL au profit de REST/JSON ont modifié profondément le paysage et les points de vue.

En effet, aujourd'hui, on parle moins de SOA, mais toujours autant de services. Les services sont désormais offerts sous forme d'open API. Ces API, sont disponibles sur les grandes plateformes actuelles de l'internet (Facebook API, Twitter API), mais aussi et de plus en plus auprès de fournisseurs divers et variés (orange API, salesforce API, Amazon API, TravelFusion Aire/Rail Booking API).

Si vous crééez vos propres API, alors vous allez avoir besoin de services comme mashery ou 3Scale ou apigee vous permettant de gérer l'infrastructure nécessaire au bon fonctionnement de vos API (gestion des accès, control de la SLA, reporting, etc.) et parfois de les vendre (marketing et monétisation). C'est plus ou moins ce qu'offraient des outil comme Amberpoint ou Actional à la grande époque du SOA.

Alcatel Lucent est un acteur récent dans ce domaine, mais a réalisé deux acquisitions majeures. ProgrammableWeb qui est LE répertoire d'API le plus à jour sur Internet et  open plug qui offre des outil des développement pour mobile multi-plateforme. Alcatel-lucent propose donc ses Open-API services et tous les outils nécessaires pour développer autour. Alcatel-Lucent a très bien compris comment les API ouvertes transforment les modèles économiques:
  • Les initiatives d’API ouvertes profitent aux fournisseurs de services, aux développeurs et aux utilisateurs finaux.
  • Les modèles économiques de partage de revenus sont convaincants.
  • La défragmentation du marché et l’élimination des contraintes financières permettent d’accroître l’innovation.
On est donc passé du "Service Oriented Architecture" à "l'API Oriented Innovation". L'architecte d'entreprise était le fer de lance de l'approche SOA. Aujourd'hui, ce sont les développeurs du Monde, bien sur externes à l'entreprise, qui vont "innover" en produisant des applications (si possible mobile, voire Web 2.0) qui vont se vendre comme des petits pains via des digital (ou app ou mobile ou web) store. Apple prend 30% sur le prix de vente des application, Android 20%.

La croissance des entreprises passent donc  désormais par de l'innovation via des acteurs/réseaux externes. Les entreprises ouvrent l'accès à leurs services Métier en espérant capter des communautés de développeurs qui proposeront des produits innovants autour de ces services. Les développeurs gagneront de l'argent en vendant leurs outils et les fournisseurs d'API en faisant payer l'utilisation des API (surtout dans les telco) et en prenant une dime sur chaque application vendue (ou via des offres premium d'accès aux API).

Ce qui est fondamental et qu'il faut comprendre, c'est que désormais, les API sont des produits en tant que tel et qu'ils cannibaliseront à terme certains des autres produits de votre portfolio. C'est le principe de Schumpeter, la destruction créatrice de valeurs ... nouvelles. Il faut donc, et de plus en plus, fournir du contenu ou des services bruts (envoi de SMS) ou à valeur ajouté (Système de paiement par carte de crédit conforme à PCI) pour consommation externe. A votre plus grande surprise, vous découvrirez que probablement les plus gros usagers seront internes ...

Bref, vous aurez fait du SOA ... Et la boucle est bouclée.